Início > Uncategorized > Boullier : “L’équipe est motivée”

Boullier : “L’équipe est motivée”

Eric Boullier, le directeur de l’écurie Renault, analyse ses premiers mois au sein de l’équipe et fixe le cap à suivre pour la saison 2010. Pour Bahreïn, il annonce déjà des nouveautés d’ordre aérodynamique et vise un objectif précis.

Eric , de quelle manière évaluez-vous la qualité du travail mené par l’équipe lors des préparatifs de la saison?
E.B. : Le mauvais temps mis à part, nos préparatifs se sont bien passés. Nous avons eu quelques petits pépins, ce qui est normal lors des essais hivernaux, mais de manière générale, la voiture a bien roulé et a fait preuve d’une bonne fiabilité. Globalement, en prenant compte le fait que nous ayons été affectés par la pluie six jours sur 15, je pense que nous avons pu maximiser le temps de roulage. On peut beaucoup apprendre sur piste mouillée certes, surtout en ce qui concerne la fiabilité, mais le problème est qu’on ne peut pas traquer la performance comme on peut le faire sur piste sèche.

Quels sont les points forts de l’équipe depuis votre arrivée ?
E.B. : Notre plus grande force, ce sont les membres de l’équipe. Le Renault F1 Team est très motivé et capable de répondre rapidement, de manière proactive. L’équipe l’a clairement démontré après la première séance d’essais, lorsque l’usine a répondu très rapidement afin d’apporter les changements nécessaires pour Jerez.

Votre familiarisation avec le rôle de Directeur d’ecurie en F1 a-t-elle été difficile?
E.B. : Il est clair que cette phase a été un réel défi car il y a beaucoup à assimiler et à comprendre. C’est beaucoup plus intense qu’en GP2 Series, par exemple, mais je suis satisfait de la manière dont les choses se déroulent.

Quels ont été les retours des pilotes par rapport à la voiture en termes de performance immédiate, de potentiel ?
E.B. : Nous avons dû opérer quelques petits changements pour que les pilotes soient plus à l’aise dans la voiture mais ils sont satisfaits de l’équilibre général et de la manière dont elle répond aux modifications de réglage. Lors des essais de Jerez, nous avions trouvé un équilibre quasi parfait. Les deux pilotes ont trouvé la voiture facile à rouler et ils étaient en confiance. Cela a toujours été la priorité et c’est une bonne base pour le développement de la R30 durant la saison.

Quelle est votre analyse du niveau de compétitivité de l’équipe après les essais hivernaux ?
E.B. : Il a été très difficile de comprendre et d’analyser les données des essais hivernaux et de nous comparer avec les autres équipes car nous ne savons pas de quelle manière elles ont abordé ces essais. Nous avons pris la décision de rouler avec beaucoup d’essence embarquée car nous pensons que cela est la meilleure manière de comprendre et d’améliorer la voiture. En termes de performance pure, j’espère que nous sommes proches des équipes en tête de peloton.

On dit de Robert Kubica qu’il est un des meilleurs pilotes de F1. Qu’apporte-t-il à l’équipe ?
E.B. : Nous sommes ravis de compter Robert parmi nous. C’est un pilote engagé qui a un grand sens des responsabilités. Son engagement dans le travail, son intégrité à tous les niveaux, font plaisir à voir. Durant les essais, il était toujours sur le circuit. Il a travaillé tard le soir, il analysait les données et il était à 100% disponible pour l’équipe ; c’est juste ce dont nous avons besoin.

Etes-vous satisfait de la manière dont Vitaly Petrov s’adapte à la F1?
E.B. : Oui, pour le moment tout va bien. Vitaly a montré un bon niveau de confiance et de calme sous pression et cela a impressionné l’équipe. Il a eu énormément d’attention de la part de la Russie mais il a pris sur lui et rien n’a semblé le déranger. Le seul souci, je dirais, c’est son manque de roulage sur piste sèche. Ce n’est pas idéal pour un débutant. Mais nous faisons tout pour qu’il se sente à l’aise avec l’équipe et qu’il continue son apprentissage. Je n’ai aucun doute par rapport à ses aptitudes car les résultats qu’il a obtenus par le passé prouvent qu’il est rapide.

L’équipe a annoncé un partenariat avec Lada la semaine dernière. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?
E.B. : Notre accord avec Lada symbolise le désir de la Russie d’apporter son soutien au premier pilote de F1 russe dans la discipline reine du sport automobile. C’est un signe très encourageant, non seulement pour nous, mais pour l’ensemble du sport. Cet accord est très important pour l’équipe car Lada est la première marque majeure à entrer en Formule 1 de manière significative cette année – et nous sommes fiers d’être l’équipe qui a réussi ce pari. C’est une première étape positive dans notre stratégie commerciale.

Lors de la présentation de la R30, vous avez parlé du programme de développement agressif de l’équipe. Ce programme se passe-t-il comme prévu pour le moment ?
E.B. : Oui, nous avons des délais très courts mais les efforts fournis par l’usine ont été énormes. Pour le moment, nous respectons notre tableau de marche.

Quelles sont les nouveautés pour Bahreïn?
E.B. : Je n’irai pas dans les détails mais nous avons un grand nombre de nouveautés pour Bahreïn ; la plupart sont d’ordre aérodynamique.

Quels sont vos attentes pour ce premier Grand Prix?
E.B. : C’est difficile à dire. J’ai un résultat idéal en tête, mais il faut trouver un équilibre entre mes espoirs et la réalité. Si nous pouvions placer les deux voitures dans le top 10 en qualifications et terminer la course, ce serait une bonne manière de débuter la saison.

[Source: Eurosport/Renault F1 Team] - Photo: Google
  1. Nenhum comentário ainda.
  1. No trackbacks yet.

Deixe uma resposta

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair / Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair / Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair / Alterar )

Foto do Google+

Você está comentando utilizando sua conta Google+. Sair / Alterar )

Conectando a %s

%d blogueiros gostam disto: