Início > Uncategorized > Accident de Massa : Si c’était il y a 10 ans, je serais mort

Accident de Massa : Si c’était il y a 10 ans, je serais mort

Felipe Massa, pilote Ferrari, est passé très près de la mort l’an dernier lors du Grand Prix de Hongrie. Comme il le dit il y a dix ans, il serait sans doute mort. Son grave accident l’avait plongé dans un coma maintenu artificiellement pendant plusieurs jours. Aujourd’hui il ne garde presque plus de cicatrice grâce à une opération de réparation esthétique. Il a décidé dans une interview de revenir sur cet évènement marquant de sa vie.

Lors de cet accident, il avait reçu un ressort en pleine visière à près de 200 km/h.

Quand je suis au volant de la voiture aujourd’hui, je ne me souviens plus que j’ai eu accident ni que j’ai un fils.” explique Massa pour le journal anglais The Independant.

Je l’oublie, mais quand je m’arrête dans le garage et que je regarde dans le miroir, je vois que j’ai eu l’accident parce que je vois la cicatrice autour de mon oeil, et puis bien sûr je pense à mon fils. Mais c’est chose font partit des expériences de la vie et me pousse à continuer.”

Massa a continué de prouver en piste lors des essais hivernaux qu’il a conservés son talent et sa soif de vitesse. D’ailleurs, il ne se rappelle pas de l’accident en lui-même, ce qui l’a aidé à l’oublier.

Je ne me rappelle de rien. Je me souviens du tour précédent, mais pas de l’accident.” avoue-t-il. “Je ne me souviens même pas quand je me suis réveillé, trois jours après, le mardi après-midi. Je me souviens seulement une demi-heure après être éveillé. Je pensais que je pourrais repartir sans manquer même une course. “

Je me disputais avec mon épouse à ce sujet. J’ai dit que je serais au départ du GP d’Europe, trois semaines plus tard. Elle a dit : «Je ne le crois pas». Alors, je me suis tourné vers le médecin et dit : «Ma femme dit des choses stupides …» . Toutefois, j’ai vite compris que c’était plus sérieux que ce que j’ai pensé. “

La F1 malgré tous les progrès des dernières années au niveau de la sécurité reste un des sports les plus dangereux. Massa est conscient que sans les progrès technologiques dans ce secteur il ne serait peut-être plus en vie.

Si j’avais eu mon accident, il y a peut-être 10 ans, je ne serais pas ici aujourd’hui. La technologie que nous avons maintenant au niveau des casques peut sauver votre vie. C’était très proche, mais je suis ici. Après Senna, tout a changé.” ajoute le brésilien

[Source: GO F1] - Photo: F1SMS
  1. Nenhum comentário ainda.
  1. No trackbacks yet.

Deixe uma resposta

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair / Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair / Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair / Alterar )

Foto do Google+

Você está comentando utilizando sua conta Google+. Sair / Alterar )

Conectando a %s

%d blogueiros gostam disto: